Menu déroulant

Mes dernières chroniques


jeudi 8 février 2018

Zoom sur... On ne badine pas avec l'amour de De Musset

"Zoom sur..." sera un rendez-vous hebdomadaire où vous pourrez retrouver des livres que j'ai découvert bien avant la création du blog. Ce ne serait pas vraiment des chroniques car je ne pense pas être capable de me souvenir de tous les détails de chaque livre lu, mais plutôt un ressentis global de quelques lignes avec une présentation du livre ou de la saga.


Résumé :
Le jeune seigneur Perdican devrait y épouser sa cousine Camille, mais en un instant il décide d'aimer une jeune bergère. Soudain dédaignée, Camille, qui ne croyait pas à l'amour, connaît le dépit, la jalousie, l'égoïsme de la passion. Autour d'eux, s'agitent des personnages fantoches d'une cocasserie irrésistible. Dans ce théâtre féérique, on se croise, on se déchire, on s'ennuie, on croit que tout est vain, on triche, on se désire, on souffre jusqu'à en mourir. Comme dans la vie.


Mini avis : 
Aujourd’hui, on change de registre et je vous parle théâtre. En effet, j’ai lu cette pièce au collège et je n’en garde pas un souvenir impérissable. Peut-être que maintenant, elle me plairait davantage, mais rien n’est moins sûr car le résumé ne me tente pas plus.

Les personnages sont sans saveurs. D’une part, Camille m’a semblé dédaigneuse. Elle veut entrer au couvent car elle pense tout savoir des affres de l’amour, grâce aux bonnes-sœurs désabusées, qui ont été trahies par leurs maris ou amants. En fait, on comprend qu’elle n’a jamais aimé, ni été aimé et ne souhaite pas l’être, afin d’éviter de souffrir ! Quel égoïsme !
D’autre part, nous avons Perdican, qui n’est pas beaucoup mieux ! Repoussé par sa cousine, Camille, à cause de ses principes, il va par vengeance faire la cour à sa sœur de lait, Rosette, pour la rendre jalouse. Ce qui va fonctionner bien entendu… Cela va faire évoluer les 2 personnages principaux, en dépit de la souffrance infligée à Rosette ! Pour alléger l’atmosphère, l’auteur introduit des personnages aux traits comiques exagérés, mais qui n’ont pas su plus me convaincre !

Pour conclure, ce n’est pas forcément la pièce classique que je recommanderais, car bien qu’elle soit assez rapide à lire, les personnages n’ont pas réussi à me plaire…

3 commentaires:

  1. On en a mangé du Musset en début d'année, et cette pièce en fait partie. Comme toi, j'ai eu du mal avec les personnages. Et même avec la pièce en général... :/

    RépondreSupprimer
  2. Oula, je ne lis déjà presque pas de classique donc ça ne sera pas une de mes prochaines lectures, si j'en veux du genre je m'orienterai vers d'autres ^^

    RépondreSupprimer
  3. Dommage que ce classique n'ai pas su te transporter!
    Pour ma part, je suis en plein dans la lecture des liaisons dangereuses, j'adore! :)

    RépondreSupprimer