Menu déroulant

Mes dernières chroniques


dimanche 14 juin 2015

Le lys pourpre : le contrebandier, Sklaerenn Baron


Présentation :

Titre : Le lys pourpre : le contrebandier


Auteur : Sklaerenn Baron


Editions : J'ai lu


Tome : 1


Prix : 11,90€


Date de sortie : mars 2015


Résumé :


Printemps 1789. À quelques mois de faire son entrée dans le monde, Alix, fille unique du marquis savoyard de la Chaussée d'Arville, est loin d'avoir les mêmes préoccupations que les demoiselles de son âge. Au sortir du couvent, elle ne pense qu'à profiter de ses dernières semaines de liberté et retrouver les plaisirs de son enfance : monter à cheval, manier l'épée, chasser dans les montagnes... C'est alors que, en rentrant chez elle, elle croise un mystérieux cavalier dont la vie est menacée... Elle ne sait pas encore que cet événement, aux premiers frissons de la Révolution, va changer son destin.



Mon avis :


    J'avais très envie de découvrir ce premier tome car le résumé et la couverture m'avait tapé dans l'œil, lors de sa sortie ! Je voudrais donc remercier Karline de Un brin de lecture pour m'en avoir donné l'occasion !

     Aux prémisses de la révolution française, Alix, la fille d'un marquis savoyard, qui rentre du pensionnat, va croiser la route d'un contrebandier, Sylvain, qui risque de changer sa vie !


     Tout d'abord, on sent d'emblée que l'auteure a fait un énorme travail de fond sur la partie descriptions, qui nous permettent de nous imaginer sans mal les lieux, et historique ! Cela m'a beaucoup plut car cela donne davantage de crédibilité à l'intrigue ! Cependant, je regrette que cela ne soit pas mieux dosé car même moi, qui suis assez férue d'Histoire, j'ai ressentie beaucoup de longueurs ! Je peux donc comprendre qu'un lecteur puisse s'ennuyer avec ce livre et abandonner, d'autant que l'intrigue se met lentement en place !


     Les personnages m'ont beaucoup plut !

En effet, nous rencontrons Alix, unique héritière de la Chaussée d'Arville, une jeune femme atypique et aventureuse, comme je les aime. Ceci grâce à une éducation peu commune car son père l'a élevé comme le fils qu'il n'a jamais eu, l'initiant à la chasse ou au combats d'épées pour ne citer que ces activités. Tandis que sa mère lui a appris la musique, la danse... Et son précepteur, la philosophie ou les langues !
Elle est vraiment très courageuse et mature pour son âge, malgré son apparente irresponsabilité qui la pousse parfois à se mettre en danger ! Cela m'a beaucoup frappé notamment lorsqu'elle doit gérer le domaine ou lorsqu'elle partage son point de vu sur la situation de la France ! On la sent très en avance pour son temps, même si elle fait partie de la noblesse française !
     Quant à Sylvain, il a tout pour lui : beau, charmeur, drôle, et courageux ! De plus, c'est un peu le Robin des bois de l'époque, autant pour les plus pauvres que pour la noblesse ! De quoi en séduire plus d'une ! Mais c'est Alix qu'il choisit car il est éblouit par ses qualités ! On sent qu'il est très sincère envers elle, même si malheureusement, il doit lui cacher ses secrets qui la mettraient en danger !
Cependant, je me suis doutée assez rapidement de la véritable identité de Sylvain. Du coup, je n'attendais qu'une chose tout au long du livre : qu'il se dévoile auprès d'Alix !
     Pourtant, l'auteure a tout de même réussie à me suspendre, notamment avec la révélation finale ! C'était complètement inattendu !
     De plus, leur relation est vraiment très belle ! En effet, elle a su me toucher par sa tendresse !
     Par ailleurs, nous découvrons également d'autres personnages secondaires très différents les uns des autres, qui sont très sympa pour certains tandis que d'autres, bien qu'un peu stéréotypés, sont à gifler !

     En bref, malgré de très bonnes choses, je reste très mitigé car il faut vraiment apprécier l'Histoire et les longues descriptions pour apprécier ce livre. En effet, l'action et les personnages ont des difficultés à les contrebalancer !

Note : 6.5/10

2 commentaires:

  1. C'est vrai que les descriptions et les longueurs m'auraient aussi peut etre génées, mais bon contente que tu ais quand meme passé un bon moment en général.

    RépondreSupprimer
  2. C'était justement le contexte qui me tentait bien , ça change je trouve pour une romance historique (et je suis férue d'histoire ça aide). Du coup je ne suis pas trop découragée par les longueurs que tu cites. J'ai hâte de le tester celui là.

    RépondreSupprimer