Menu déroulant

Mes dernières chroniques


http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/eternels-tome-2-alyson-noel.htmlhttp://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/cash-girl-l-s-ange.html

samedi 6 décembre 2014

Le talisman de Nergal - Hervé Gagnon

Couverture Le Talisman de Nergal, tome 1 : L'élu de Babylone

Présentation :


Titre : Le talisman de Nergal - L'élu de Babylone

Auteur : Hervé Gagnon

Editions : Michel Lafon

Tome : 1

Prix : 17,50 €

Date de sortie : mars 2009

Résumé :

À Babylone, au VIe siècle avant notre ère, Manaïl erre sans but. Sale, affublé d'une main palmée qui lui attire moqueries et mauvais traitements, ce garçon de 14 ans n'a absolument rien d'un héros. Or, la déesse Ishtar a voulu que ce jeune vagabond soit l'Élu, celui qui pourra détruire le talisman de Nergal et empêcher ainsi les Nergalii de réduire l'humanité en esclavage.
Recueilli et formé par le Mage Ashurat, Manaïl prend progressivement conscience de l'ampleur et de la difficulté de sa quête. Avec l'aide d'Arianath, une jeune vierge du temple d'Ishtar, il se lance à la recherche du premier fragment du talisman caché dans ce kan. Le temps presse, car le Nergali Pylus, un guerrier puissant, s'est joint à l'armée du roi de Perse Cyrus II qui s'apprête à envahir la ville. Il veut lui aussi s'emparer du fragment... et tuer l'Élu.

Mon avis :

     J'ai beaucoup apprécié l'univers que nous propose l'auteur car la quête à travers le temps des différents éclats du talisman de Nergal est un thème assez original que je n'avais croisé jusque là que dans Les héritiers de l'aube de Patrick McSpare, qui a été écrit bien après Le talisman de Nergal. Il nous permet de découvrir plusieurs époques avec délices ! Ici, nous retrouvons l'élu, Manaïl, qui devra les retrouver et les détruire au VIe siècle à Babylone.

     L'intrigue va alors doucement se mettre en place, ce qui nous permet de nous familiariser, sans problème, avec l'univers du héros. C'est l'action qui m'a posé le plus de problème et c'est mon plus grand regret. En effet, ceci vient du style d'écriture de l'auteur, qui est fluide et simple. Certes, il nous permet d'aller droit au but sans s'embarrasser de détails futiles. Cela donne donc un rythme soutenu et alletant à l'histoire. C'est ce qui fait que ce livre se lise extrêmement vite !
     Cependant, ce style d'écriture a aussi un revers. En effet, je trouve que l'action se déroule beaucoup trop vite et un peu trop facilement à mon goût. On n'a pas le temps de tout intégrer. De plus, sa simplicité m'a permis de déceler au premier coup d'oeil la véritable personnalité d'Ariannath, notamment à cause de son empressement à savoir où était caché le fragment du talisman. Je ne sais pas si l'auteur l'a fait expres mais pour moi, c'est une erreur ! Cela rend le texte trop jeunesse ! C'est dommage car il a beaucoup de potentiel !

     Quant au héros, Manaïl, il ne m'a pas laissé de souvenir précis car je l'ai trouvé assez peu travaillé. On en sait très peu sur son caractère et je ne le trouve pas très réactif. Cela le rend très naïf et très jeune.
     Pourtant, j'ai apprécié un autre aspect de sa personnalité : son scepticisme (je conçois que ce soit bizarre mais vous allez comprendre par la suite). En effet, lorsque son maître lui dévoile sa future quête, il n'accepte pas tout de suite au contraire, il se demande si celui-ci n'est pas fou, s'il ne lui fait pas une blague ! C'est une réaction très réaliste qui manque parfois dans certains bouquins abordant le paranormal !

     Pour conclure, Le talisman de Nergal est une lecture très sympa mais un peu simpliste ! C'est pour cette raison que je la conseillerai plutôt à des lecteurs plus jeunes !


Note : 6.5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire