Menu déroulant

Mes dernières chroniques


http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/eternels-tome-2-alyson-noel.htmlhttp://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/cash-girl-l-s-ange.html

samedi 29 mars 2014

Une saison à Longbourn, Jo Baker


Présentation :

Titre : Une saison à Longbourn

Auteur : Jo Baker

Editions : Stock

Tome : /

Prix : 20,43

Date de sortie : Avril 2014

Résumé : 

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier.
À l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de

sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de resurgir.

Mon Avis :

    Ayant adoré Orgueil et préjugés, je me suis facilement laissé tenter par la proposition de Babelio
et des éditions stock, que je remercie ! En temps général, j'ai tendance à me méfier des réécritures car elles ne sont pas souvent à la hauteur de ce que j'attends. Je trouve extrêmement culotté de la part de l'auteure de reprendre un chef d’œuvre pareil car cela peut être à double tranchant, mais dans le cas présent, cela paye car je peux vous dire que j'ai été plus que conquise !

    Ce livre n'est pas seulement une réécriture d'orgueil et préjugés, non bien au contraire, son histoire reste en arrière plan et ne sert que de fil conducteur à l'intrigue. Même si l'on suit les événements de l'intrigue originale, ici, l'auteure nous emmène du côté des domestiques et surtout sous le point de vu de Sarah, une des jeunes domestiques des Bennett.
    J'ai adoré découvrir ces nouveaux personnages ! En effet, Sarah n'est pas une simple domestique qui se contente de la vie qu'elle a car elle a connu le bonheur auprès de ses parents avant leur décès et n'aspire qu'à le retrouver. L'arrivée de James, un nouvel employé, va la faire réfléchir à son avenir. Ce dernier semble cacher un lourd secret et tout au long du livre, on ne cesse de se demander lequel il peut être ! J'ai aussi bien aimé la petite Polly qui apporte une touche d'innocence à l'histoire car elle est très attachante à cause de sa naïveté.

    L'auteure exploite avec brio l'intrigue originale. En effet, elle retranscrit très très bien les caractères et actions des personnages principaux comme le fait qu'Elizabeth adore les promenades et serait certainement plus soigneuse si elle devait laver ses jupons boueux, la volubilité des plus jeunes filles Bennett ; l'érudition de Mary qui nous parait moins navrante mais au contraire réfléchie lorsqu'elle envisage de se marier à M. Collins pour sauver les siens ; d'ailleurs celui-ci nous paraît moins pitoyable, son manque de confiance en lui m'a fait pitié pour tout dire ; la gentillesse des aînées lorsque celles-ci offrent l'une de leur robe à Sarah ; ou encore l'orgueil de Mr Darcy qui passe devant les domestiques sans les voir comme s'ils étaient des fantômes... 
     Elle va même plus loin avec le personnage de Wickam lorsqu'elle le fait descendre aux cuisines et séduire les domestiques. Elle est arrivée à me faire encore plus détester ce personnage à cause de l'intérêt pervers qu'il porte à la jeune Polly ! C'est donc une nouvelle part de sa personnalité qui émerge donc et qui n'était qu'à peine citée dans Orgueil et préjugés !
    On s'aperçoit tout de même que le fossé entre les demoiselles et les domestiques est immense, malgré le fait que ces dernières essaient de s'instruire grâce à la bibliothèque de M. Bennett, et que leur vie est extrêmement dure !

    Pour conclure, voici une lecture sur laquelle je vous conseille de vous précipiter dès sa sortie le 2 avril car je peux vous dire que j'ai adoré, même si l'histoire d'amour de Sarah est peut être un peu trop présente à mon goût ! C'est donc une belle découverte et à l'avenir, je n'hésiterai pas à découvrir d'autres livres de cette auteure, si j'en ai l'occasion !

Note : 8/10

3 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi ;) l'intrigue originale est bien utilisée. Wickam m'a vraiment horripilé pourtant je ne l''avais pas autant détesté dans le roman. Sinon pour le personnage de la famille Bennet je parle de M. Bennet.

    RépondreSupprimer
  2. Ça fait un petit moment que ce livre est dans ma PAL. Merci pour la chronique car après cet avis, je pense que je vais m'y plonger sans hésiter !

    RépondreSupprimer